L'ouverture du massif par le biais de routes lui apporte, au XXe siècle, un essor économique : l'agriculture se spécialise et la sylviculture se développe. L'ordre des Chartreux est fondé par son successeur, Anthelme de Chignin, en 1140, après avoir réuni en chapitre général les responsables des autres maisons[43], la Grande Chartreuse en devenant la maison mère[47]. Aux XIIIe et XIVe siècles, des villes neuves sont créées[52]. Stendhal a surnommé le massif de la Chartreuse « l'émeraude des Alpes Â»[98]. Le massif de la Chartreuse est un endroit d’exception… Ses paysages montagneux, sa faune, sa flore, sa diversité laisse libre court à … À partir des années 1890, à l'instigation de personnalités comme Félix Poulat et Auguste Bouchayer, cette énergie est transformée en électricité pour l'industrie et l'éclairage public, à partir de centrales installées notamment sur la Vence et le Guiers Vif. L'usage de ce nom est donc bien ancré lorsque les géographes Raoul Blanchard et son élève Jules Blache, à la fin des années 1920 et au début des années 1930, travaillent sur les Préalpes françaises ; même s'ils alternent « massif de la Chartreuse Â» et « massif de la Grande Chartreuse Â», ils valident et popularisent ce nom[6],[7]. Du minerai de fer est présent en petite quantité dans le massif, notamment à la mine de Bovinant exploitée au moins depuis le XIIe siècle et jusqu'au XVIIIe siècle, pour être transformé dans les hauts-fourneaux de Noirfond à Saint-Pierre-d'Entremont (Isère) et de Fourvoirie à Saint-Laurent-du-Pont[57],[58]. Au Mésolithique, la zone d'occupation monte en altitude, où les forêts sont moins denses et le gibier abondant, comme à l'Aulp du Seuil, à 1 700 mètres d'altitude[39], dont le site a révélé des pointes de flèches et des silex[14], ou au vallon de Marcieu[40]. Des espèces d'éphéméroptères, de plécoptères et de tricoptères vivent à proximité du lit des rivières. Toutefois, la présence du GR 9, qui traverse notamment la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse, de l'extrémité méridionale du GR 96, qui aboutit à Entremont-le-Vieux, et du GR du Tour de Chartreuse nécessite au moins deux jours de marche à travers le massif. Toutefois l'évolution de ce nom à celui de Chatrousse ne s'explique pas par les modèles phonétiques habituels et rend cette hypothèse douteuse[2]. Saint-Hugues-de-Chartreuse, présentant 62 kilomètres ; Le Sappey-en-Chartreuse, présentant 42 kilomètres ; le col de Marcieu et Saint-Hilaire-du-Touvet, présentant 25 kilomètres auxquels s'ajoute la liaison de 21 kilomètres aller-retour entre les deux domaines ; le col de Porte, à Sarcenas, présentant 15 kilomètres ; La dernière modification de cette page a été faite le 6 février 2021 à 19:15. Guigues choisit un nouveau site, à l'emplacement actuel du monastère. L'Aigle royal (Aquila chrysaetos) compte une poignée de couples dans le massif[26]. En 1355, le traité de Paris permet l'échange de territoires : des enclaves savoyardes en terre dauphinoise sont cédées au nord du massif et le Guiers est défini comme frontière[52],[53]. En tout, le tourisme engendre 1 200 emplois dans le parc. Des monnaies gauloises et des sépultures de l'âge du fer sont mises au jour sur le pourtour du massif[39]. La Chartreuse occidentale, qui disparaît presque totalement au nord du Guiers Mort, est la ligne de crêtes la plus courte[8]. Les zones humides sont essentiellement présentes sur le piémont septentrional du massif et abritent un grand nombre d'espèces protégées[23]. Lors de la glaciation de Würm, ils ne pénètrent que par le col du Granier au nord. Le tourisme se développe à partir du XIXe siècle par le biais du développement du réseau routier. Il a ensuite évolué en Charme Trousse, puis Chartrousse ou Chatrousse, nom que l'on retrouve encore au XVIe siècle. On y distingue notamment la Vence et son affluent le Tenaison qui forment des gorges, ainsi que la Roize, sur le versant oriental de la cluse de l'Isère. La Chartreuse : un massif aux mille paysages ! Au sein des montagnes, l'habitat est plus modeste ; des sanctuaires sont dressés. En hiver, le massif de la Chartreuse offre des espaces pour la pratique du ski alpin, du ski nordique, du ski de randonnée, du ski freestyle, de la raquette à neige, voire de la luge[72]. Découvrez nos destinations, ou parcourez … Au nord-ouest, son relief se confond partiellement avec les chaînons les plus méridionaux du massif du Jura que sont la chaîne de l'Épine, au niveau du col de Couz (624 m), et le plateau du Grand-Ratz, au niveau du col de la Placette (587 m) ; la jonction s'élargit au niveau des vaux de Saint-Laurent-du-Pont et de Couz (Saint-Jean et Saint-Thibaud)[8]. Seul l'axe de la Chartreuse médiane est coupé perpendiculairement en direction de l'ouest-nord-ouest par des gorges formées par le Guiers Vif, au nord, et par le Guiers Mort, au sud, deux torrents nés sur le versant ouest de la Chartreuse orientale. La zone Natura 2000 de l'Avant-Pays savoyard est constituée de seize secteurs, pour une superficie totale de 3 125 hectares, dont la rive droite des gorges du Guiers Vif ; elle est gérée par le syndicat mixte de l'Avant Pays-Savoyard et classée en zone de protection spéciale (ZPS)[92],[94],[95]. Dans le contexte actuel de commercialisation (voire de trafic) des fossiles il est exclu de donner ici une liste des gisements fossilifères : elle inclurait ceux de ces gisements qui intéressent les chercheurs pour les renseignements scientifiques qu'ils leurs fournissent, en particulier sous l'angle de l'âge et des conditions de formation des roches (c'est pour les mêmes raisons que l'on a cessé de les indiquer sur les cartes géologiques). De Chartreuse (Frans: Massif de la Chartreuse) is een bergmassief in de Franse Voor-Alpen, ten noorden van de stad Grenoble en ten zuiden van Chambéry, de oude hoofdstad van het historische land Savoye.Het massief ligt in de Franse departementen Isère (75%) en Savoie (25%).. Het massief is ongeveer 40 km lang (in de richting noordoost/zuidwest) en 15 km breed. Ce sport a fait naître dans le massif une activité économique spécifique (commerces d'équipements, cours de parapente, tourisme spécialisé). Le conflit limitrophe n'est résolu qu'en 1760 avec le traité de Turin. La grotte Jean-Pierre à Saint-Thibaud-de-Couz et l'abri sous roche de la Fru à Saint-Christophe, ouverts vers l'ouest, servent d'abri de courte durée au Paléolithique supérieur. L'élevage est longtemps pratiqué par les communautés religieuses. Une adaptation cinématographique a été réalisée en 2005 par Jean-Pierre Denis, avec Olivier Gourmet et Marie-Josée Croze comme interprètes principaux. Le musée de l'Ours des cavernes se situe à Entremont-le-Vieux et propose de découvrir la préhistoire de la balme à Collomb à la suite de la découverte en 1988 d'un gisement d'os sur ce site à flanc du Granier[63]. Grâce aux travaux d'un comité interprofessionnel constitué à l'instigation des autorités du parc, l'appellation d’origine contrôlée du Bois de Chartreuse est officialisée en 2017, puis publié au Journal officiel du 23 octobre 2018[85]. Cette observation coïncide avec une hausse des températures de 1,4 Â°C depuis un demi-siècle sur une période du 1er décembre au 30 avril[22]. Découvrez également, au long des balad Il est élevé au rang d'abbaye bénédictine en 1124. La Chartreuse est un massif des Préalpes[8] situé dans le Sud-Est de la France, à cheval entre les départements de l'Isère et de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes, à environ 80 kilomètres au sud-est de Lyon. À partir de mars 1943, les maquis s'organisent autour de personnalités, à l'instar de l'abbé Pierre qui fonde le maquis Palace avec André Demirleau de Voreppe. Celle-ci avait été déboisée au Moyen Âge afin d'ouvrir de nouvelles parcelles agricoles, de fournir des matériaux de construction et de servir de combustible domestique. On y trouve le Millepertuis à sous (Hypericum nummularium), l'Orpin rose (Rhodiola rosea), la Potentille luisante (Potentilla nitida) ou encore la Primevère oreille d'ours (Primula auricula)[23],[24]. Ainsi, lorsque saint Bruno et ses six compagnons s'installent en ces lieux en juin 1084, ils prennent le nom de ce village voisin, et le latinisent en Cartousia (XIe siècle), d'où Cartuseria (XIIIe siècle) puis Cartusia ; les moines deviennent des Cartusienses[2],[3],[4]. De ce fait, l'épaisseur du manteau neigeux au col de Porte (1 326 m) avoisine un mètre fin février, mais a atteint des hauteurs record de 200 à 230 centimètres pour la même période en 1979, 1982 et 1985. Une première dans la filière bois ! Elle occupe environ la moitié de la superficie du massif[10]. Le sanglier (Sus scrofa), le Renard roux (Vulpes vulpes) et le Blaireau européen (Meles meles) sont présents à l'étage collinéen. Elle est reconnue depuis 2002 comme zone Natura 2000[92] destinée à préserver la biodiversité et depuis 2013 comme site d'intérêt communautaire (SIC)[33]. Les forêts sont marquées par l'étagement altitudinal. Ainsi, la grotte des Eugles, à 850 mètres d'altitude dans les gorges du Guiers Mort à Saint-Laurent-du-Pont, est investie temporairement dès le Paléolithique moyen. Le massif de la Chartreuse est réputé pour ses sites de vol libre. Le plissement de ces roches aboutit au niveau de la Chartreuse à une succession d'anticlinaux et de synclinaux entrecoupés, en raison de la dureté de la roche, de failles[14],[19]. Plus récemment, des via ferrata ont été aménagées dans les escarpements[77]. Les anciens chemins muletiers sont élargis et rénovés, de nouvelles routes en encorbellement et des ponts sont construits, des tunnels sont percés. La Fauvette à tête noire (Sylvia atricapilla), la Mésange nonnette (Poecile palustris) et la Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) ont une préférence pour les feuillus tandis que le Roitelet huppé (Regulus regulus) et la Mésange noire (Periperus ater) privilégient les résineux. Les espèces pour produire le Bois de Chartreuse sont le Sapin pectiné (Abies alba) et l'Épicéa commun (Picea abies). Le parc naturel régional de Chartreuse abrite 1 300 kilomètres de sentiers de randonnée pédestre[71]. Sur les piémonts collinéens, le Chêne pubescent (Quercus pubescens) domine plutôt dans les sols secs, le Charme commun (Carpinus betulus) avec le Frêne élevé (Fraxinus excelsior) plutôt en milieu ombragé et le Buis commun (Buxus sempervirens) dans les sols calcaires[23],[24],[26]. Massif de la Chartreuse: Marc Ranc: Amazon.com.tr Çerez Tercihlerinizi Seçin Alışveriş deneyiminizi geliştirmek, hizmetlerimizi sunmak, müşterilerin hizmetlerimizi nasıl kullandığını anlayarak iyileştirmeler yapabilmek ve tanıtımları gösterebilmek için çerezler ve benzeri araçları kullanmaktayız. Dans les alpages, on trouve la Gentiane jaune (Gentiana lutea), le Crocus printanier (Crocus vernus), la Soldanelle des Alpes (Soldanella alpina), la Scille à deux feuilles (Scilla bifolia), la Tulipe australe (Tulipa sylvestris australis), l'Orchis sureau (Dactylorhiza sambucina), la Nigritelle noire (Nigritella rhellicani), l'Orchis grenouille (Dactylorhiza viridis), le Chénopode Bon-Henri (Chenopodium bonus-henricus), la Grande ortie (Urtica dioica) ou encore le Rhododendron ferrugineux (Rhododendron ferrugineum). Ces chaînes sont constituées de roches sédimentaires (calcaires et marnes) plissées selon une orientation grosso-modo Nord-Sud. Cahier des charges de l’appellation d’origine « Bois de Chartreuse Â», Le parc naturel régional de Chartreuse - Un territoire et des hommes, FR8201741 - Ubacs du Charmant Som et gorges du Guiers Mort, Avant-Pays savoyard - Le site Natura 2000, Le col du Coq - A la découverte des prairies d’altitude, Les zones naturelles d'intérêt écologique faunistique et floristique (ZNIEFF) dans l'Isère : le type 1, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Massif_de_la_Chartreuse&oldid=179644465, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Portail:Auvergne-Rhône-Alpes/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Outre le monastère de la Grande Chartreuse, qui polarise l'intérêt des touristes, les sites des gorges du Guiers Mort et des gorges du Guiers Vif, du cirque de Saint-Même à la source de ce dernier, ou encore du Charmant Som offrent des paysages pittoresques. La Valériane des montagnes (Valeriana montana), la Globulaire à feuilles en cœur (Globularia cordifolia) et la Calamagrostide argentée (Achnatherum calamagrostis) sont adaptées aux éboulis non stabilisés[24]. [1] It appears to be of Gaulish origin;[2] and is perhaps related to the name of the Caturiges tribe. Les passages les plus techniques sont fréquemment équipés de câbles. Il est constitué essentiellement de calcaires disposés en successions d'anticlinaux et de synclinaux formant de longues lignes de crêtes orientées du nord au sud. Chartreuse winter sports resorts include : The Chartreuse Mountains gave their name to: Coordinates: .mw-parser-output .geo-default,.mw-parser-output .geo-dms,.mw-parser-output .geo-dec{display:inline}.mw-parser-output .geo-nondefault,.mw-parser-output .geo-multi-punct{display:none}.mw-parser-output .longitude,.mw-parser-output .latitude{white-space:nowrap}45°21′N 5°50′E / 45.350°N 5.833°E / 45.350; 5.833, Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, A Wiki-Walks guide to some less well known hiking routes in the Chartreuse, https://en.wikipedia.org/w/index.php?title=Chartreuse_Mountains&oldid=985024677, Creative Commons Attribution-ShareAlike License, This page was last edited on 23 October 2020, at 14:27. Parallèlement, en 1101, Hugues de Grenoble fonde à Voreppe, sur les flancs du massif, l'ermitage de Chalais suivant la règle de saint Benoît. La couronne ouest, sud et est du massif appartient au bassin versant de l'Isère. De même, le Loup gris commun (Canis lupus lupus) a été de nouveau observé dès 2004 en provenance du massif du Mercantour-Argentera. Summits of the Chartreuse Mountains include: Passes of the Chartreuse Mountains include : Canyons of the Chartreuse Mountains include : Plateaux of the Chartreuse Mountains include : The lithology is dominated by limestone, and several hundred kilometres of cave passages lie beneath the hills, including the world-famous 60 km long Dent de Crolles system. Ce graphique montre les tendances météo des 14 jours à venir pour Massif de la Chartreuse (Auvergne-Rhône-Alpes, France) par des symboles météo journaliers, les températures minimales et maximales ainsi que les quantités et les probabilités de précipitations.. Sur la courbe d'évolution des températures, la variation est présentée par des couleurs. The Chartreuse Mountains are a mountain range in southeastern France, stretching from the city of Grenoble in the south to the Lac du Bourget in the north.