Avec 19 millions de têtes en 2012[24], il se situe au 12e rang mondial en terme d’effectif. Les produits agricoles marocains sont ainsi soumis à l'entrée dans l'UE à des faibles droits de douane, mais seulement dans la limite de contingents stricts[4]. La question de l’eau est cruciale pour le développement de l’agriculture du pays. Suivent ensuite, mais de loin, le haricot vert, le poivron et la courgette. L’objectif est de la porter à 10 000 tonnes à l’horizon 2020 en réhabilitant 200 000 ha d’arganeraie dégradée à cause de la sécheresse, du surpâturage des chèvres et du passage des troupeaux de dromadaires. You also have the option to opt-out of these cookies. De… Documents dérobés par le Maroc : Lettre de l’ambassadeur Yilma Tadesse Les élevages sont localisés essentiellement près des grandes métropoles de la zone atlantique sur un axe Kénitra - El Jadida. Ceux-ci sont particulièrement importants durant les périodes de fêtes et le mois de ramadan. Libéralisation du secteur et accords de libre-échange. Compte tenu du niveau élevé de consommation de sucre par la population marocaine estimée à 37 kg/hab/an (la moyenne mondiale est de 20 kg)[12], les cultures sucrières représentées principalement par les betteraves et secondairement par la canne à sucre sont d’un intérêt majeur pour le pays. Necessary cookies are absolutely essential for the website to function properly. Compte tenu de l’enjeu, malgré les accords signés, des contentieux surgissent parfois entre le Maroc et l'UE sur ce marché très concurrentiel. La libéralisation du secteur agricole a commencé en 1985 sur la base des préconisations de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI)[4]. Les plus connues sont les suivantes : la race Timahdite, originaire du Moyen Atlas, élevée le plus souvent sur parcours ; la Beni-Guil, très présente sur les plateaux de l’Oriental et capable de valoriser les maigres ressources fourragères de la steppe ; la Sardi, dont le berceau se trouve dans les provinces de Settat et de Kelaâ des Sraghna et dont le mâle doté de cornes bien développées est très recherché pour la fête de l’Aïd El Kébir ; la race D'man, présente dans les zones oasiennes, réputée pour sa prolificité[25]. Royal Air Maroc (en arabe : الخطوط الملكية المغربية Al-Khuṭūṭ al-Malakīyyah al-Maghribīyyah) (code IATA : AT ; code OACI : RAM) est une compagnie aérienne marocaine fondée le 29 juin 1957.Sa plate-forme de correspondance principale est située sur l'aéroport Mohammed-V de Casablanca.Elle dessert de nombreux aéroports en Afrique, en Europe, en Amérique et en Asie. La production moyenne sur le quinquennat 2008-2013 est de 1,6 million de tonnes dont le tiers environ a été exporté. Association nationale des éleveurs ovins et caprins, Institut de l'élevage - Confédération nationale de l'élevage -, Ministère de l’Économie et des Finances - DEPF -, Ministère de l'Économie et des Finances - DEPF -, Site officiel du Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime, Portail agricole du Crédit Agricole du Maroc, Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, Portail de l’agriculture et l’agronomie, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Agriculture_au_Maroc&oldid=178143101, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, Portail:Agriculture et agronomie/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Légumineuses alimentaires (milliers de quintaux), Cultures maraichères primeurs (milliers de tonnes), Cultures maraichères de saison (milliers de tonnes), Rosacées fruitières (milliers de tonnes). Le système pastoral dans les zones de montagne, de piémont et de plateaux. Cette huile étant très prisée des consommateurs européens et américains pour ses vertus diététiques et cosmétiques, les pouvoirs publics souhaitent voir sa production développée à des fins d’exportation. Les céréales d’automne (blé tendre, blé dur et orge) occupent 5 millions d’hectares en moyenne, soit plus de 55 % de la SAU du pays. La production totale a été de 2,26 millions de quintaux. En corollaire, un plan de promotion des produits de terroir a été mis en œuvre ainsi qu'un programme d’appui et d’encadrement des producteurs concernés. Il est utilisé à double fin : production de noix d’argane d’où est extraite l’huile et ressource fourragère pour les troupeaux caprins des régions concernées. Le Ministère de l'Agriculture a défini une stratégie pour le développement de la filière phoenicicole avec l’objectif de porter la production à 160 000 tonnes à l’horizon 2020. Le Maroc souhaite en effet augmenter fortement ses exportations d’huile d’olive où la demande mondiale est croissante. En plus des rendements plus faibles d'autres produits agricoles. Comme pour les viandes blanches elle couvre 100 % des besoins nationaux. » Mais ils sont en général réglés après de difficiles négociations. DIPLOMATIE: A QUI PROFITE LA FUITE DE DOCUMENTS SECRETS? Elle a doublé entre 2002 et 2012 où elle a atteint 2,5 milliards de litres. Mercato - PSG : prix, salaire, contrat... Les courtisans de Mbappé sont prévenus Par Gilles Campos - Actu Transferts, Mise en ligne: le 17/02/2021 à 16h48 Conférence annuelle du CENTER FOR THE STUDY OF ISLAM AND DEMOCRACY, Maroc: Note d’alerte sur un nouveau Caucus au Congrès américain, Elliot Abrams, émissaire USA pour le Vénézuela et lobbyiste du Maroc, Les résonnances sur les machinations du Maroc contre l’Algérie. Il possède plusieurs races rustiques bien adaptées à la diversité de ses écosystèmes agraires. Le Maroc compte aujourd'hui 2 Appellations d'Origine Contrôlée (AOC), Coteaux de l'Atlas et Crémant de l'Atlas, ainsi que 14 Appellations d'Origine Garantie (AOG)[21] dont : Beni-M'tir, Berkane, Gris de Boulaouane, Gharb, Guerrouane, Zaer, Zemmour, et une partie du vin de marque Sidi Brahim. Les principales zones de production sont le Gharb et le Loukkos. L’agriculture marocaine se caractérise aussi par la dualité de ses structures d’exploitations. Cette croissance a été rendue possible par l’importation d’un cheptel laitier performant, l’amélioration des techniques de production et la lutte contre les épizooties. Elle représente près de 30 % de la production industrielle totale, ce qui en fait la deuxième branche industrielle du pays. Une affaire…, Cher M. El Ghoul Je porte à votre connaissance que je me rends à Cordoba du 16 au 21 Mars pour l’introduction de la pleinière…, Les fonctionnaires de la DGED ont bien noté les remarques du Département d’Etat américain au sujet de la nécessité de respecter les droits de l’homme…, Note d’information Maroc Moyen-Orient Le centre de recherche du Congrès américain a publié un rapport sur le conflit au Moyen-Orient intitulé « Négociations Israélo-arabes : Contexte, conflit…, Note d’information Conférence annuelle du CENTER FOR THE STUDY OF ISLAM AND DEMOCRACY Le CENTER FOR THE STUDY OF ISLAM AND DEMOCRACY, organise le 28…, Note d’information Lancement d’un nouveau Caucus au sein du Congrès US Les deux membres de la chambre des représentants US, le démocrate Russ Carnahan et…, Le bruit monté par le Maroc autour de la personne de Juan Guaido vise, en réalité, la personne du nouvel émissaire américain pour le Vénezuela,…. Les principales régions de production sont les périmètres agricoles suivants : Doukkala, Gharb, Tadla, Loukkos et Moulouya. Les vergers de pommiers, les plus importants en volume de production, sont bien représentés dans la zone de Meknès et dans les zones de moyenne altitude du Moyen et Haut Atlas (El Hajeb, Midelt, Sefrou, Khénifra). Le système agro-pastoral dans les zones de céréaliculture. Session 2019. Elle compte près de 2000 entreprises, soit 25 % du total des établissements industriels, et emploie plus de 100 000 personnes[31]. La politique agricole marocaine est tournée vers l'exportation plutôt que sur l’autosuffisance, ce qui génère une forte pression sur les ressources en eau. Maroc : Quand le malheur de Lalla Salma fait le bonheur d’un média africain, Maroc : Une émission algérienne suscite la colère des marocains, PPDA accusé de viols : l’écrivaine Florence Porcel avait témoigné contre la « Ligue du LOL », Affaire Barbarin, pédophilie dans l’Eglise… le nouvel archevêque de Lyon veut « aller de l’avant », Marc Pulvar accusé de pédophilie : sa fille Audrey le qualifie de «monstre», Maroc : Le ministre Luc Ferry et la partouze pédophile d’un ministre à Marrakech, MAROC : QUAND JACK LANG FUT ACCUSÉ DE PÉDOPHILIE, DONALD TRUMP A UTILISÉ LE MAROC POUR SABOTER LA POLITIQUE EXTÉRIEUR DE JOE BIDEN (MÉDIA), Maroc: De l’oseille pour « Jeune Afrique », Belgique : Solidarité entre agents des services de renseignements marocains, Un « contrat de communication » de 700.000 euros lie le Maroc au magazine Jeune Afrique (Facture). Ces exportations représentent en valeur environ 16 milliards de dirhams et 10 % des exportations totales du pays (moyenne sur le quinquennat 2008-2012)[24]. Obama a demandé au Roi du Maroc de jouer le rôle de « leader dans le rapprochement entre Israël et le monde arabe ». Dans un nouveau tweet, le hacker…, Malgré les dépenses faramineuses en lobbying aux Etats-Unis, la popularité du Maroc semble dégringoler au pays de l’Oncle Sam. En 2012, le Maroc a exporté 15 640 tonnes d’huile d’olive et 65 000 tonnes environ d’olives de table, ce qui le place au troisième rang mondial dans ce domaine. Le développement de la filière oléicole est une priorité du PMV. Les animaux utilisent largement les résidus des céréales (son et paille) ; dans certains cas ils sont nourris aussi avec des fourrages cultivés et peuvent éventuellement en cas de besoin bénéficier d’une complémentation en bergerie. La production totale est de l’ordre de 800 000 tonnes dont plus de la moitié de pommes. Métier, formation, salaire We use cookies on our website to give you the most relevant experience by remembering your preferences and repeat visits. Le gouvernement marocain, sous l'impulsion de l'actuel ministre de l'agriculture marocain Aziz Akhannouch, a lancé, en avril 2008, un ambitieux programme dénommé "Plan Maroc Vert" (PMV) qui replace l'agriculture au rang des premières priorités du pays. La principale région de production est de très loin le Souss-Massa avec 41 % de la production nationale et 70 % du volume exporté. Il contribue non seulement à l’approvisionnement du marché national, mais aussi au développement des exportations et à l’amélioration de la balance commerciale du pays. FUITES DE DOCUMENTS DIPLOMATIQUES: PREMIÈRE RÉACTION OFFICIELLE, Un mystérieux corbeau continue à mener une campagne anti-marocaine, Maroc : Mezouar accuse les renseignements algériens d’être derrière la fuite de documents confidentiels, AFFAIRE CHRIS COLEMAN: RÉACTION LACONIQUE DU GOUVERNEMENT, Chris Coleman: le gouvernement dénonce finalement une campagne «enragée», La France et le Maroc une alliance stratégique contre l’Algérie et la RASD, Maroc Leaks : Conseils de C&I au sujet de l’expulsion d’Aminatou Haidar, Maroc : Note de la DGED sur le livre « Le roi prédateur », Un expert a authentifié les mails de Charaï où il est question de remise d’argent à des journalistes français. En effet la filière reste fortement dépendante des intrants importés, c'est-à-dire des matières premières (notamment maïs et soja) des aliments composés et des additifs utilisés dans les élevages. Les signes suivants ont été définis : Appellation d'origine protégée (AOP), Indication géographique protégée (IGP) et Label agricole[29]. La plupart des régions du pays, sauf la zone côtière atlantique sont propices à la culture. La production de raisin de table est évaluée à 257 000 tonnes pour la campagne 2009/2010. En contrepartie, l’accès au marché européen est libéralisé immédiatement pour les produits agricoles marocains, mais sous conditions pour les plus sensibles d’entre eux. Ainsi la production de viande bovine a atteint 254 000 tonnes en 2013, ce qui représente 52 % de la production totale de viande rouge contre 44 % en 2009[27]. Ces derniers, comme la tomate, demeurent soumis à des quotas d’exportation et/ou à des prix d’entrée. Malgré cela, les cultures sucrières ont connu depuis 2005 une certaine désaffection de la part des agriculteurs au profit de spéculations plus rentables (cultures maraichères et fruitières). La campagne 2018/2019 d'exportation d'agrumes est marquée par une baisse de 75% des exportations, soit une perte de 2 milliards de dirhams[33].